AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Enfants du Nil

Aller en bas 
AuteurMessage
will
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1062
Age : 41
Localisation : grenoble
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Les Enfants du Nil   Jeu 28 Sep - 17:46

Sega a choisi les gars de chez Tilted Mill Entertainment pour éditer un jeu d’un genre auquel la firme au hérisson bleu ne nous a pas habituée. Mais cela n’est pas non plus un mal et, sans révolutionner le jeu de gestion, Les Enfants du Nil débarque néanmoins avec son petit lot de nouveautés. En effet, son moteur 3D et la possibilité de gérer chaque foyer de votre cité viendront agrémenter le gameplay d’un genre bien trop souvent figé sur ses bases. Vous l’aurez compris, c’est en Egypte antique que le scénario prend place. C’est dans cet univers que vous, jeune pharaon, prendrez la tête d’une petite communauté avec comme seul but de la faire évoluer pour montrer au monde le prestige de votre dynastie.



Un didacticiel long, pour de nombreuses possibilités



L’interface du menu qui se présente à vous est assez simple, trois choix sont possibles : modes de jeux, éditeurs de cartes et enfin les options. Pour commencer rien ne vaut un bon didacticiel. Celui-ci se déroule en trois parties et dirige vos premiers pas à la tête de votre ville. Long voir fastidieux, certains seront tentés de zapper ce tutorial et de rentrer dans le vif du sujet plus vite, mais il reste néanmoins nécessaire pour assimiler la plupart des notions du jeu. Rassurez vous, si vous n’avez pas tout retenu, un menu d’aide très complet inclus dans l’interface de jeu est consultable en cours de partie. Vous pouvez aussi jeter un coup d’œil sur le guide stratégique qui propose des vidéos commentées et différents bonus (B.O., images, etc.). Soufflez un bon coup, il est temps de mettre votre savoir faire à l’œuvre. L’unique campagne du jeu vous propose de régner à différentes époques de l’histoire de l’Egypte antique. Chacune d’entre elle est divisée en trois missions de difficultés différentes avec leurs objectifs à remplir. Ainsi on vous demandera de conclure des pactes commerciaux, de défendre votre cité, d’envahir d’autres villes, d’augmenter votre prestige en construisant des monuments et autres opérations pour montrer votre suprématie. Enfin, pour prolonger la durée de vie du jeu, une vingtaine de scénarios sont disponibles et, pour les plus imaginatifs, rien ne vous empêche de créer vos propres campagnes et missions avec l’éditeur de cartes.



Le peuple ne se gère pas comme une entreprise !



Pour débuter, dans Les Enfants du Nil, il n’y a pas d’argent mais différentes ressources (minéraux, aliments, bois etc.). Deux d’entre elles sont plus importantes que les autres: la nourriture, qu’il faut être sur d’avoir en quantité suffisante pour éviter les famines, et les briques, nécessaires pour certains bâtiments. Ce système est très plaisant au début car de nombreuses constructions sont gratuites, comme les fermes, les boutiques de marchands ou encore les routes. Mais certaines ressources restent rares, il faudra passer des accords commerciaux avec d’autres peuples pour se les procurer. Outre l’aspect matériel, ce qui importe le plus dans le jeu est la gestion humaine. En effet, si les citoyens ne sont pas satisfaits, ils vous le feront vite savoir, en s’arrêtant de travailler, en quittant votre ville ou encore en devenant des voleurs, et ainsi générer de la criminalité par la même occasion. Dans le pire des cas, ils mettront fin à votre règne. Le moral du peuple est basé sur différents critères comme la nourriture, les biens communs, la possibilité de vénérer un dieu, la sécurité et d’autres encore. Pour anticiper ces besoins, vous aurez la possibilité de suivre chaque individu dans sa vie quotidienne et ainsi de voir ce qu’il pense. Une vue d’ensemble est incluse dans l’interface divisant la population en différentes castes. Afin d’organiser mieux la société, vous aurez besoin de fonctionnaires tout droit sortis des écoles, et surtout indispensables. Le prêtre sera ainsi chargé d’ouvrir les temples au public, de donner des soins dans les hôpitaux ou encore d’éduquer les jeunes nobles. Seulement, cette élite ne viendra pas pour vos beaux yeux, elle est attirée par un prestige, qui évolue à l’image de votre réussite en tant que pharaon. Vous aurez recours à diverses méthodes pour l’augmenter, comme la propagande ou la construction de monuments, mais vous n’êtes pas à l’abri d’une défaite militaire ou d’un grand mouvement de protestation, qui auraient l’effet inverse.



Un manque de diversité



Les Enfants du Nil est un bon city builder et procure vite un réel plaisir. Chaque habitant étant représenté dans le jeu, la ville donne vraiment l’impression d’être vivante. Les graphismes, qui pour ce genre de jeu sont plutôt soignés, permettent de profiter de toute la splendeur d’une cité Egyptienne, et le niveau de difficulté, quant à lui, grandit en même temps que votre ville ce qui peut rendre la gestion parfois hasardeuse. Cependant, même si au fil des missions les objectifs changent, un manque de diversité se fait vite ressentir, et ce ne sont pas les campagnes militaires qui pourront changer ça. Celles-ci se limitent à l’envoi d’un certain nombre de troupes sur une cible choisie sur la carte de la région, et plus elles sont nombreuses plus vos chances de victoires sont grandes. La diplomatie, elle non plus, ne rattrape pas le coup, les possibilités se résumant à de simples accords commerciaux et autres alliances. Ce manque de surprise et de diversité des intervenants extérieurs ne fera que compléter un sentiment d’isolement. En bref, si seul l’aspect construction vous suffit, vous passerez d’agréables heures de jeux avec Les Enfants du Nil , mais si vous espériez une pointe de stratégie pour pimenter le tout : passez votre chemin.
14 / 20







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mastergame.forumactif.fr/
 
Les Enfants du Nil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Nabz Coussin/doudou pour les grands enfants...
» 7° Conv de JdR de l'Asso Delta-Enfants-Jeunes - 19/20 avril
» COmment on fait les enfants ?
» Razac 2012 19/20 mai 5° salon du jouet des grands z'enfants
» Mes livres pour enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: PC :: Jeux-
Sauter vers: