AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Second Sight

Aller en bas 
AuteurMessage
will
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1062
Age : 41
Localisation : grenoble
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Second Sight   Jeu 28 Sep - 17:38







C’est dans une chambre d’hôpital ,sanglé sur son lit que John Vattic se réveille non sans mal, avec la tête dans le cirage comme sorti d’un long comas. Le corps couvert d’hématomes et de bandages, il parvient mystérieusement à se défaire de ses liens malgré son piteux état. Il comprendra par la suite que c’est la force de son esprit qui l’a libéré et le non le fruit du hasard. La mémoire floue, sans vraiment savoir ce qu’il fait ici, enfermé dans cette chambre, il se rend compte qu’il possède en lui des pouvoirs de télékinésie ! John va ensuite découvrir qu’il ne se trouve pas dans un hôpital classique, mais dans un véritable centre de recherche fort bien gardé et dont il se trouve être le centre d’intérêt. C’est donc dans une situation intrigante que commence l’aventure de notre héros. Après vous être familiarisé avec les commandes, vous entamerez la première phase de jeu, à savoir vous évader de votre chambre et entamer une exploration prudente de votre lieu de capture. S’ensuit ensuite une cinématique (réalisée avec le moteur du jeu) qui vous plonge dans le passé du héros. John Vattic se révèle être un médecin convoité par l’armée pour une mission jugée spéciale. Au cours d’un entraînement militaire accéléré, un instructeur vous guide dans un didacticiel, vous apprendrez alors à vous déplacer tout en étant discret ainsi que le maniement des armes à feu.



Un réveil difficile



Progressivement, John se découvre de nouvelles capacités psychiques. Ses pouvoirs serviront aussi bien au combat (boule psychique ou étranglement façon Dark Vador) que pour déplacer des objets afin de détourner l’attention des ennemis par exemple, ou encore pour vous soigner. Certaines énigmes nécessiteront l’usage de ces pouvoirs. En général, sans grande difficulté, elles restent en effet très basiques. Si vous ajoutez à cela la possibilité d’utiliser les armes, Second Sight dispose de nombreuses possibilités pendant les phases d’action. Dommage que l’I.A. ne suive pas car il n’est pas rare de voir un garde se planter devant vous l’arme à la main sans même chercher à se couvrir. Mais la force n’est pas toujours la bonne solution. Dans certains cas, la finesse s’impose. En effet dès qu’un garde vous repèrera, il déclenchera aussitôt l’alarme et se mettra à appeler des renforts. Il faut alors neutraliser tout le monde ou se cacher (dans un placard par exemple) pour calmer le jeu, un peu comme dans Metal Gear Solid. On s’étonnera quand même de voir déferler des vagues d’ennemis indéfiniment (parfois sorties de nulle part) pendant que l’alarme retentie.



Bien viser en 10 leçons



Pour se faire discret, John peut se coller contre les murs, se pencher pour évaluer la situation ou bien encore se rendre invisible pendant un court instant; toujours grâce à ses pouvoirs. Le moteur physique du jeu permet une grande interactivité avec l’environnement et les collisions ou les déformations du décor sont bien gérées sans toutefois atteindre le niveau de réalisme d’un Half-Life 2. Vous pouvez vous réfugier derrière un décor lorsque vous êtes pris pour cible mais celui-ci ne résistera pas longtemps aux balles et vous serez alors exposé au feu ennemi. Malheureux héritage de la console, le système de visée ultra assisté ne permet pas une liberté totale. il se révélera vite frustrant pour les accros du FPS sur PC. De plus, l’assistance de visée prend en compte tous les objets du décor sur lesquels vous pouvez tirer. Difficile donc de viser correctement au beau milieu de tout ce bocson ambiant, ce qui peux prêter à confusion pendant un moment de stress intense. Histoire de vous compliquer encore plus la tâche, la caméra fait parfois des siennes notamment lorsque John est contre un mur.



Jouabilité trop frustrante



Bonne surprise sur consoles, Second Sight est au final un titre décevant. L’adaptation sur PC semble avoir été victime d’un travail bâclé. Les graphismes ne semblent pas avoir fait l’objet d’amélioration et le moteur graphique est loin de pouvoir tirer parti des toutes dernières cartes vidéo. Dommage car l’histoire ponctuée par plusieurs flashbacks apporte un dynamisme assez plaisant au scénario qui, ajouté à l’ambiance très particulière du titre, laissait présager de bons moments devant son moniteur. Mais vos nerfs tiendront-ils le coup avec une caméra qui s’emballe trop souvent, un système de visée hasardeux et des PNJ dotés d’une intelligence de canard ? Vous l’aurez compris, Second Sight n’est franchement pas une réussite mais il faut tout de même noter qu’il est proposé à 30€. A ce prix là, ça peut faire des heureux.
12 / 20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mastergame.forumactif.fr/
 
Second Sight
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: PC :: Jeux-
Sauter vers: