AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Doom III : RoE

Aller en bas 
AuteurMessage
will
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1062
Age : 41
Localisation : grenoble
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Doom III : RoE   Jeu 28 Sep - 15:31



Dès l’introduction, le ton est donné : on repart direction Mars dans les habitations abandonnées de l’UAC. Cette dernière n’a pas toléré son échec quelques mois plus tôt et décide d’aller à nouveau écumer les ruines aliens sur place. Evidemment le héros de l’aventure fait partie du lot et en touchant à ce qu’il ne faut pas (un ancien artefact), des hordes de monstres surgissent à travers un portail nouvellement ouvert et commencent à bouffer tout le monde… Bon, question originalité du scénario, on repassera, c’est aussi compliqué et élaboré qu’un film de Dolf Lungren, bref, on s’en fout. Sous couvert d’une histoire à deux dollars martien, il est surtout question ici de nous replonger dans le noir comme l’avait fait Doom III et de nous envoyer des hordes de monstres nous grignoter les pieds. Rebelote la belote, le complexe martien s’étale devant nous et il faudra en atteindre la sortie. Seul ? Oui ou presque : vous, vos flingues et l’artefact alien. Question arsenal, outre les mêmes armes que dans le jeu original, la nouveauté se situe avec le retour du fusil de chasse à double canon coupé ! Pas original mais diablement jouissif, il défonce le crâne de la plupart des monstres d’un coup bien placé de double chevrotine. De l’efficace, quoi…

Ensuite, on note l’apparition d’un fusil anti-gravité qui permet de renvoyer certains tirs ennemis (comme les boules de feu) et de saisir les objets du décor pour les lancer sur les ennemis ou déplacer les éléments du décor. Là, je dis bravo aux développeurs, vraiment, quelle originalité c’est incroyable, quelle audace ! Pomper l’arme majeure de Half-Life 2 c’est vraiment couillu…Si dans HL² elle servait pour beaucoup (trop ?) d’énigmes, elle ne sert ici vaguement que pour de vagues casse-tête, trouver des objets cachés et hop…. Dernière arme : l’artefact alien. Celui-ci peut vous gratifier de différents pouvoirs (à gagner lors de la progression du jeu) qui sont ralentir le temps (le bullet time de Matrix vous connaissez ? Oui ? Bah c’est la même chose ici.), ou encore booster votre force pour vous permettre de déchirer en 2 et à main nues les démons qui vous sauteront dessus (ça a aussi un petit coté Pacman comme lorsqu’on ramasse une pac gum et que tout le monde fuit en nous voyant devant tant de toute puissance…). Enfin, au rayon des nouveautés, des…, euh, des… euh… bah, c’est tout en fait… Bon, c’est un peu la dèche question friandises, mais le jeu a-t-il gardé du jus ? Si vous aimez être chassé dans le noir sans rien voir par des hordes de monstres, alors oui, le jeu a du "jus". Car ici, on reprend le coté "je sais pas scotcher une lampe torche à mon front/flingue/armure" (rayez la mention inutile) et c’est reparti comme en 40 avec des hordes de monstres survitaminés.

A genou mortel !

Si techniquement Doom III était magnifique, son extension est du même acabit. Le jeu est toujours somptueux et use et abuse des jeux de lumière et de tous les derniers effets à la mode. L’architecture des niveaux est torturée et on sent que les designers se sont bien plus à faire des niveaux assez majestueux. Evidemment et malheureusement cela se paye…si on pensait que Doom III avait été sorti un peu à la hâte, qu’avec le temps des patches allaient régler les problèmes de fluidité, il n’en est rien. A moins de disposer d’un monstre, n’espérez pas faire tourner le jeu en 1280x1024 tout à fond car le jeu rame…Alors espérer le 1600x1200… C’est dommage que la fluidité ne soit pas de mise pour un titre de ce calibre, Mr Carmack, faudrait enfin penser à optimiser le moteur ! Le son est toujours aussi excellent, bien angoissant et les petits cris poussés par les monstres ou la radio qui émet les hurlements d’agonie et d’horreur de vos partenaires contribuent pleinement à l’ambiance angoissante du titre.

En multi, ton salut tu trouveras !





Si l’original état pauvre de ce coté, l’extension met les bouchées doubles ! Désormais, on peut s’exercer sur du match à mort, match à mort en équipe, survivant (vous disposez d’un nombre limité de vies, le dernier gagne), tournoi (deux marines s’affrontent, les autres regardent, le vainqueur reste en lice, le premier spectateur entre dans l’arène tandis que le perdant devient le second spectateur et ainsi de suite), et le grand classique, capture du drapeau. De nouvelles cartes sont bien évidemment de la partie et le multijoueur donne vraiment une valeur ajoutée à l’expansion pack.



Cet add-on a été fait pour les fans du premier, les purs, les durs, ceux qui trouvaient que le premier opus était trop court. Ici, ils remettront le couvert et pour peu qu’ils aient une connexion web, ils iront affronter leurs congénères sur les arènes virtuelles et les nouveaux modes qui s’offrent à eux. Les autres, comme moi, qui ne sont jamais rentrés dans l’ambiance de Doom III, qui ont trouvé que baser un jeu sur le "je-te-mets-dans-le-noir, tu-vois-rien-et-des-monstres-te-sautent-dessus", ça ne fait pas un jeu. Et bien vous, passez votre chemin. Y a rien à voir. Et si le multijoueur rehausse le titre, le prix de celui-ci vient tout gâcher. Pour les fans seulement.
12 / 20






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mastergame.forumactif.fr/
 
Doom III : RoE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Story] Mask of doom
» Spelling your (Shalug)Doom
» Flotte Doom Legion, ma première flotte
» DOOM
» DOOM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: PC :: Jeux-
Sauter vers: