AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Project Gotham Racing 3

Aller en bas 
AuteurMessage
will
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1062
Age : 41
Localisation : grenoble
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Project Gotham Racing 3   Jeu 28 Sep - 13:26



Même s’il boxe dans un autre registre, Project Gotham Racing (alias PGR pour les intimes) s’est rapidement imposé comme le Gran Turismo de la Xbox, à savoir LE jeu de course que les détenteurs de la console se devaient d’avoir. Profitant de cet engouement pour la série développée par Bizarre Creations, Microsoft compte bien faire de ce troisième épisode l’un des titres phares du lancement de sa nouvelle console et, nous pouvons briser le suspens, c’est déjà chose réussie.



La psychopathie au service du détail



Reprenant les clés du succès de ces grands frères, ce n’est pas, ou peu, du côté du gameplay qu’il faut se tourner pour voir les nouveautés apportées par Project Gotham Racing 3. Toujours avec une conduite à mi-chemin entre arcade et réalisme, le jeu a le mérite de se prendre en main très rapidement et surtout de procurer son lot de sensations tout aussi tôt, surtout pour les joueurs habitués qui auront alors retrouvé leurs repères dès les premières courses. Mais à nouvelle console, nouvelle puissance, et il est évident que la première chose qui vient à l’esprit (et saute aux yeux) est l’incroyable réussite visuelle du titre. Voitures parfaitement lustrées pour afficher des reflets en temps réel plus vrais que nature, modélisation assurée à la perfection avec entre autre une vue cockpit des plus saisissantes de réalisme, les férus de belles automobiles ont de quoi être aux anges. Reproduites à la perfection, vis pour vis, centimètre par centimètre, les robes de ces sublimes bolides ne sont toutefois pas les seules à avoir bénéficier de la précision, presque psychotique, de l’équipe de développement, à commencer par les caractéristiques moteurs et physiques propres à chaque engin.







Celles-ci ont en effet été précieusement intégrées pour offrir une conduite et des réactions véritablement indépendantes. Selon la voiture choisie on devra alors faire attention à bien anticiper ses virages (certaines glissant plus que d’autres), ou à éviter de remettre les gaz trop tôt en sortie de virage, sous peine de partir en tête en queue. Mais la folie des équipes de Bizarre Creations ne s’arrête pas là et les bruitages ont bénéficiés d’autant de soins avec des méthodes d’enregistrement pour le moins poussées. Moteurs, crissements de pneus, tôles et verres brisés, tout a été reproduit à l’identique dans les moindres détails, l’équipe son allant même jusqu’à sillonner les routes modélisées pour mesurer les effets de résonance propre à chaque zone et offrir des effets de réverbérations uniques et réalistes, selon votre position sur la piste, mais aussi selon la caméra choisie. Psychopathes à l’extrême, les développeurs perfectionnistes du studio anglais nous livrent donc une bible sonore et visuelle que malheureusement seuls les plus curieux et les plus passionnés sauront apprécier à sa juste valeur.



Le tour du monde en 80 secondes chrono



Reproduites avec tout autant de soin, les quatre métropoles sur lesquelles vous brûlerez la gomme manifesteront rapidement leur propre ambiance. Du pont interminable de New York où les excès sont autorisés à plus de 350km/h, aux routes irrégulières de Tokyo en passant par les boulevards illuminés de Las Vegas, il vous faudra conduire vite, bien et surtout avec style. Si vos victoires débloquent en effet de nouveaux championnats, seuls les précieux Kudos cumulés à grands coups de dérapages contrôlés et autres figures classieuses vous permettront de prendre du grade et ainsi de déverrouiller les concept car et autres bolides à acheter ensuite avec les crédits trop généreusement offerts lors de chaque étape. Venants gonflés vos garages, les voitures s’achètent alors un peu trop facilement, et on s’offre très rapidement les modèles les plus rares comme la Ferrari F50 GT dont un seul modèle existe encore sur les trois construits, ou la McLaren F1 LM représentée à tout juste cinq exemplaires.







Mais ne crachons pas dans la souple et avouons qu’il est toujours plaisant de monter à bords de ces engins sinon inatteignables et de les piloter dans les plus belles capitales, sur les circuits de notre propre création qui plus est. Avec son éditeur de circuits, Project Gotham Racing 3 permet en effet de construire très facilement son tracé à partir des plans aériens de la ville, pour ensuite s’y essayer en solo ou mieux, y défier les autres pilotes du globe grâce au jeu en ligne. Avec son lot de récompenses à débloquer uniquement sur le Live et la chaîne Gotham TV permettant de visualiser les courses de ses amis ou celles des meilleurs pilotes au monde, le jeu risque de squatter longtemps votre connexion Internet pour peu que vous teniez à votre classement.



Renouvelant avec succès l’intérêt de la série, Project Gotham Racing 3 marque le passage parfait d’une génération de console à une autre grâce à une réalisation qui ne dérape pas une seule seconde et une utilisation originale et communautaire du Xbox Live. Présentant son lot de défis en mode carrière, le jeu prend une nouvelle dimension sur la toile et s’offre ainsi une durée de vie tout simplement inépuisable.

17 / 20




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mastergame.forumactif.fr/
 
Project Gotham Racing 3
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Stop-Motion] Coup de coeur : Bionicle : Project T.O.A.
» Kronoskaf SYW Project
» Obscur Project nouveau site rémunérateur
» Racing Club de nouakchott - 16ème édition (3ème j.)
» Racing club de nouakchott - 10ème édition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: X BOX et la XBox 360 :: Tests de jeux-
Sauter vers: