AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Kirby DS

Aller en bas 
AuteurMessage
will
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1062
Age : 41
Localisation : grenoble
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Kirby DS   Mer 27 Sep - 16:06





À propos de stylet, les quelques étourdis qui auront égaré le leur auront la joie d’en découvrir un tout neuf dans la boîte du jeu. Sa robe rose ne contribuera pas à vous rendre plus viril lors de vos séances de tapotage passionnées dans les transports en commun, mais on apprécie le geste. D’autant que sans le petit objet fétiche, il sera difficile de profiter du dernier jeu de HAL Laboratory. Excepté le bouton d’allumage et le bouton START pour mettre le jeu en pause, aucune touche ne sera utilisable. Console fermement calée dans une main et stylet pointé vers l’écran tactile dans l’autre, voilà l’unique configuration d’attaque nécessaire à Kirby : Le Pinceau du Pouvoir. Que cela semblait limité aux premiers abords, n’est-ce pas ? Pourtant, à ce jour, le constat est limpide. Il y a dans la moelle de ce Kirby quelque chose de génialement paradoxal. Une manière d’évoluer renversante de fraîcheur et de naturel, donc tout à fait inédit, mais qui évoque cependant quelque chose proche de ce que nous avons ressenti, il y a de ça fort longtemps, devant les premiers Sonic the Hedgehog et Mario Bros.



Kirby, c’est pour les gamins !



Kirby est d’une simplicité qui relèverait du ridicule si le jeu n’était pas étudié pour une progression au stylet. Partant du postulat que Kirby est incapable de se mouvoir seul, c’est au joueur de le faire progresser, non pas indirectement par le biais des touches, comme chacun de nous le faisons depuis l’invention du jeu vidéo, mais il devra influencer sa course en rentrant directement en contact avec lui via l’écran tactile. Une pression sur Kirby lui donnera l’impulsion nécessaire pour rouler quelques centimètres, lui permettant d’étouffer sous sa graisse les quelques ennemis de passage qu’il faudra au préalable étourdir par un petit coup de stylet également. Kirby est certainement dans cette production le personnage le plus ridiculement chétif et incapable que l’on n’ait jamais vu ! Concédons-lui tout de même les quelques pouvoirs qu’il pourra gober en éliminant certains adversaires. De la spirale protectrice façon boule de feu jusqu’au ballon gonflable pour flotter gracieusement en passant par le pneu pour piquer un sprint, ces derniers m’ont pourtant paru tout sauf indispensables, et l’on a vite fait de retourner en mode classique, car la stylique de Kirby : Le Pinceau du Pouvoir n’a nullement besoin de ces artifices pour pimenter le parcours du joueur.





En effet, tout le sel de votre progression est basé sur votre tracé de stylet. Le principe est d’appliquer un arc-en-ciel dont la forme varie selon votre bon vouloir et sur lequel Kirby se heurte, grimpe, coulisse, glisse, etc. Un tracé vertical pour créer un mur et ainsi changer de direction ? Une passerelle pour franchir un gouffre ? Un arc de cercle pour se reposer ? Ou même une boucle pour prendre de la vitesse ? Laissez-vous aller ! Kirby adhère particulièrement bien à l’arc-en-ciel, même si un petit coup de boost ne fait pas de mal en cas d’angle trop dur, et ensuite roulez jeunesse ! Il est bien ardu de tenter une démonstration écrite de toutes les applications qui devront être employées par le joueur. Mais à la vue de ces exemples, comme nous vous le disions, il y a assurément du Sonic et du Mario quelque part ici. Est-ce dû au fait que Kirby roule comme le hérisson déchaîné lorsqu’il se met en boule et à la présence de boucles ? Ou bien à cause des blocs destructibles et des pouvoirs à ingérer, chers au plombier moustachu ? Peut-être est-ce simplement parce que, dans sa globalité, Kirby : Le Pinceau du Pouvoir représente un véritable renouveau du genre, à l’instar des mascottes de Sega et Nintendo.



Nintendo, c’est pour les gamins !



Kirby confère au joueur un nouveau sentiment interactif en agissant immédiatement et instinctivement sur chaque mécanique de progression. Ici ce n’est pas Kirby qui, à l’aide d’un tir quelconque, fera exploser le bloc bombe permettant de libérer l’accès, c’est vous-même, armé de votre stylet. Ainsi le joueur, devenu un médiateur plus omnipotent, dispose d’une liberté d’action et d’interaction inédite tout en se sentant régulièrement en position d’infériorité. C’est aussi ce qui rendra la tâche particulièrement ardue sur la fin, car avec ses obstacles génialement pensés il faudra travailler avec un sens de l’anticipation décuplé, du fait que l’on n’incarne pas Kirby "de l’intérieur". Cette satanée boule rose peut être cruellement insaisissable et demandera d’agir avec de plus en plus de précaution et de minutie. Le génie de Kirby : le pinceau du pouvoir est ici. Le joueur doit souvent remettre ses schémas classiques en question, et à partir du septième monde, seule une parfaite connaissance du stage et de ses pièges permettra d échapper au game over. Il est également indispensable de signaler que la gestion de votre réserve d’arc-en-ciel est un paramètre critique. Il eut été bien trop facile de pouvoir dessiner des plates-formes salvatrices à loisir, ainsi Kirby devra régulièrement se reposer au sol pour que la jauge remonte à nouveau. Timing, adresse, patience, anticipation et prise de risque. Avec trois fois rien, Nintendo et HAL Laboratory livrent un cocktail détonnant.



Les jeux vidéo c’est pour les gamins !



Avec ces huit mondes aux thèmes classiques composés chacun de trois stages, le pinceau du pouvoir n’affiche guère qu’un maigre 5 heures de jeu en fin de partie. Mais une partie rapide alors, dès que l’on se prend au jeu au point de vouloir dénicher les nombreuses médailles cachées (on peut s’aider de la carte de l’écran du haut dans cette optique) le replay value ne manquera pas tant l’adresse et l’expérience requises nécessiteront un tout nouvel apprentissage. Et si jouer à ce Kirby était une façon de redécouvrir le jeu vidéo ?
15 / 20






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mastergame.forumactif.fr/
 
Kirby DS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuit 3 (Kirby)
» La fan n°1 de KIRBY èé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: DS et DS Lite :: Jeux-
Sauter vers: